Rashford se relèvera toujours

Equipe première

Le jeune prodige de Manchester United est passé par toutes les émotions ces dernières semaines. Au vu des derniers évènements, il semble toutefois qu’il y ait fort à parier que l’attaquant des Red Devils souhaite plus que tout passer à autre chose.

Cet article est sponsorisé par un de nos partenaires.

Dans les prochaines semaines, la reprise de la Premier League sera très attendue par les supporters, les joueurs habitués aux paris sportifs au Canada ou ailleurs et fort probablement, les joueurs.

Pourquoi ? Après la terrible désillusion connue par les Anglais en finale de l’Euro sur leur pelouse de Wembley, les réactions ont fusé et les actes ont dépassé tout entendement, plongeant cette rencontre et ses aboutissants dans un univers de violence et de haine qui n’a, ni sa place dans le monde du sport, ni sa place dans la société tout court.

Une violence inouïe

Suite à leurs ratés qui font naturellement partie du monde du sport, Jadon Sancho, Marcus Rashford et Bukayo Saka ont subi les violences trop courantes colportées par les réseaux sociaux. Des insultes racistes, des menaces incessantes et des actions honteuses de la part de pseudo-supporteurs.

Une fresque à l’effigie de Marcus Rashford avait même été vandalisée sans le moindre courage, loin de ce que représente l’action du jeune Anglais depuis de très nombreux mois.

Car en effet, le joueur désormais érigé au rang de MBE, soit Membre de l’Empire Britannique, continue d’œuvrer en faveur de la lutte contre la pauvreté infantile, faisant de ce combat l’une des missions principales de sa vie de sportif de haut niveau et d’homme.

Tant de bienfaisance et de philanthropie, loin de l’image laissée par ses détracteurs ces dernières semaines. Dans un message bouleversant et plein d’émotions publié sur sa page Instagram, Marcus Rashford est revenu sur ces menaces et en a profité pour délivrer un message d’amour et de paix.

Un Euro presque parfait

Sur l’ensemble de la compétition, l’Angleterre avait parfaitement géré son Euro et l’avantage qui était le leur, de disputer l’ensemble des rencontres sur leur sol. Excepté le quart de finale face à l’Ukraine disputé d’une main de maître (4-0) à Rome, les coéquipiers de Maguire n’ont jamais quitté le sol anglais.

Seule désillusion, la finale, terminée et définitivement perdue suite à l’échec de Bukayo Saka face à Gianluigi Donnarumma.

 "Rashford Will" by Getty Images is licensed under CC BY 3.0

Une décision étonnante de Southgate

D’un point de vue sportif pur et simple, la décision de Gareth Southgate de faire rentrer en jeu Sancho, futur coéquipier de Rashford du côté de Manchester United et Rashford lui-même, alors qu’il ne restait que quelques secondes de jeu avant la séance de tirs au but, reste une vraie interrogation. Tout comme celle de faire tirer Saka en dernière position, alors que l’excellent joueur d’Arsenalne semblait clairement pas dans la même forme que lors des matches précédents.

L'absence parmi les tireurs de Harry Kane a également été sujet à discussion de l’autre côté de la Manche. En tant que capitaine et qui plus est, joueur expérimenté, n’aurait-il pas dû tirer parmi ces dernières positions ? À la place de très jeunes joueurs tout juste entrés en jeu, le Britannique aurait sûrement pu faire parler son expérience et ses nerfs d’acier au moment de conclure un tir au but bien plus délicat que le premier d’une séance.

Toutes ces questions n’altèrent en rien les évènements ayant eu lieu à l’issue de la défaite en finale et des tirs au but ratés par ces trois jeunes joueurs. Le torrent de racisme et de haine déversé sur ces trois jeunes joueurs ne trouve bien évidemment, aucune justification.

Rashford attend la Premier League

Après une saison délicate, Marcus Rashford compte bien se rattraper avec le maillot de Man United sur les épaules. Il compte surfer sur la réussite connue la saison passée par l’équipe et l’aider du mieux possible à enfin retrouver ce titre de champion d’Angleterre, que les supporters attendent impatiemment depuis 2011.

D’un point de vue individuel, l’ailier gauche devra tout faire pour retrouver une place de titulaire qu’il a peu à peu perdu au fil de la dernière saison. Sa convocation avec les Three Lions pour disputer l’Euro en grande majorité sur le sol anglais avait même soulevé des doutes auprès de la presse spécialisée anglaise.


Sur le forum