Manchester United 1-0 Crystal Palace : débuts réussis pour Rangnick

Avec son nouvel entraîneur intérimaire, Manchester United s'est imposé sur la plus petites des marges face à Crystal Palace, grâce à un but de Fred dans le dernier quart d'heure.

Dim. 5 déc. 2021 - 15:00
Premier League - 15e journée

Manchester United : De Gea, Telles, Maguire, Lindelöf, Dalot, Fernandes (van de Beek 86'), Fred, McTominay, Sancho (Greenwood 62'), Rashford (Elanga 76'), Ronaldo.

Crystal Palace : Guaita, Clyne, Tomkins, Guéhi, Mitchell, Schlupp, Kouyaté (Eze 84'), Gallagher, Ayew (Olise 84'), Benteke (Edouard 67'), Zaha.

Buts : Fred (77') pour Manchester United.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

United asphyxie Palace

Les Red Devils sont en complète maîtrise durant le premier acte, avec des intentions et une intensité rarement vues cette saison. Alex Telles allume la première mèche suite à une combinaison sur corner, avec une frappe à vingt mètres qui rase la lucarne adverse (3'). Palace réagit mollement via Benteke (7') et Zaha (9'), avant d'encaisser vague sur vague jusqu'à la pause.

Cristiano Ronaldo notamment se procure, et procure, un certain nombre d'occasions, mais les Eagles tiennent bon. Un coup franc qui passe au-dessus (12'), une reprise contrée in extremis par Guehi après un excellent service de Bruno (18'), une superbe remise de la tête comme un vrai pivot pour la volée du même Bruno qui arrive lancé mais trouve Guaita sur sa route (26')... Les Portugais ont été à l'honneur dans les mouvements offensifs de ces 45 premières minutes, si l'on ajoute à cela l'enroulé du gauche de Dalot qui élude la lucarne opposée dans les arrêts de jeu (45'+1).

Crystal Palace est complètement asphyxié, ne laissant que les miettes au trio Ayew - Benteke - Zaha. Les Red Devils jouent bien dans la verticalité, propre, simple, mais tranchant, et sont bien présents dans le pressing pour récupérer rapidement le ballon. Avec des latéraux satisfaisants offensivement, aussi bien Dalot que Telles, une défense centrale en maîtrise et un duo McFred pas inquiété, il ne manque finalement que les buts pour passer un bon dimanche après-midi.

Fred assure l'essentiel

Après 45 minutes intéressantes mais vierges de tout but, la seconde période ne part malheureusement pas sur les mêmes bases. Les visiteurs reviennent petit à petit dans la partie, alors que United peine à assoir sa suprématie de la même façon qu'avant le break. Le premier quart d'heure est très équilibré et malheureusement haché, avec de nombreuses fautes signalées qui altèrent clairement le rythme de la rencontre.

Il faut attendre la deuxième partie de la deuxième mi-temps pour nous voir à nouveau dangereux, lorsqu'un coup franc complètement excentré côté droit est joué directement par Alex Telles, qui voit sa frappe accrocher le dessus de la barre transversale de Guaita avant de sortir (68'). Mais nos efforts sont bien trop irréguliers pour franchement mettre en danger Palace, bien loin de ce qui était proposé en première période. Et les Londoniens, dans l'ombre, peuvent encore espérer quelque chose de cette partie, comme sur un corner qui passe par deux fois dans notre surface avant que la frappe d'Ayew ne rase la ligne de de Gea sans être convertie (75').

Peut-être le signal d'alarme ? Dans la foulée, l'ouverture viendra d'un exploit individuel, et pas forcément du joueur auquel on aurait pensé. Sur une offensive rouge, Dalot, à droite, trouve le nouvel entrant Greenwood dans la surface côté droit. Le jeune Anglais temporise et donne en retrait à Fred situé à dix-huit mètres plein axe. Sans contrôle, le Brésilien enroule du pied droit pour aller chercher la lucarne opposée de Guaita, trop court, pour enfin libérer les siens (77', 1-0).

Le dernier quart d'heure voit Crystal Palace pousser mollement, sans réellement mettre en danger David de Gea ou sa défense. Côté mancunien, les organismes fatigués passent en mode gestion, sans vraiment chercher le but du break. L'essentiel est assuré, à savoir les trois points.

Next

Déjà qualifié et assuré d'être premier, Manchester United reçoit les Young Boys, derniers de la poule, pour clore la phase de groupes de cette Ligue des Champions 2021-2022. Le coup d'envoi sera donné à 21 heures, mercredi 8 décembre. Retrouvez le calendrier complet ici.

Sur le forum