Manchester United 1-1 Southampton : les matchs se suivent et se ressemblent...

Manchester United concède un troisième match nul consécutif sur le même score (1-1), cette fois à Old Trafford face à Southampton.

Sam. 12 févr. 2022 - 13:30
Premier League - 25e journée

Manchester United : De Gea, Shaw, Maguire, Varane, Dalot, McTominay (Elanga 75'), Fernandes, Pogba, Sancho, Rashford (Lingard 82'), Ronaldo.

Southampton : Forster, Walker-Peters, Bednarek (Stephens 46'), Salisu, Perraud, Armstrong, Ward-Prowse, Romeu (Diallo 90'+4), Elyounoussi (Livramento 71'), Broja, Adams.

Buts : Sancho (21') pour Manchester United ; Adams (48') pour Southampton.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

On pourrait se croire dans le Jour de la Marmotte, le côté drôle en moins. Face à Southampton ce samedi en ouverture de la 25e journée de Premier League, les Red Devils ont livré une copie étonnamment proche de celle rendue à Burnley mardi, à savoir : une première mi-temps relativement intéressante et maîtrisée, un but encaissé d'entrée de jeu en seconde mi-temps, puis une incapacité crasse à réagir pour finalement prendre le dessus sur "l'ogre" Soton.

Comme souvent, le match part sur de bonnes bases, les deux formations se rendant coup pour coup dans les premiers instants. Il faut dire qu'à ce petit jeu, United aurait mérité de mener très tôt, Jadon Sancho lançant Cristiano Ronaldo dans la profondeur pour un face-à-face avec Fraser Forster. Après avoir éliminé le gardien adverse, la frappe molle du Portugais est taclée par Perraud avant de franchir la ligne (7').

Une nouvelle opportunité deux minutes plus tard, un trois contre deux pour United, est ensuite mal négociée par nos joueurs offensifs, Sancho décidant d'y aller seul et butant sur le gardien anglais (9'). Entre ces deux actions, Southampton aurait également pu faire trembler les filets, Che Adams se retrouvant incroyablement seul à six mètres et les locaux ne devant leur survie qu'au caractère un peu fuyant du centre en sa destination (8').

La rencontre redescend ensuite en intensité, le moment choisi par Manchester United pour faire bouger le tableau d'affichage. Une merveilleuse passe en profondeur de Bruno Fernandes lance Marcus Rashford côté droit à la limite du hors-jeu. Notre attaquant déborde et trouve dans l'axe la course de Sancho, qui conclut au second poteau avec l'aide de Walker-Peters (21', 1-0).

Ce sera le seul but marqué en première mi-temps, malgré les tentatives des Saints pour revenir dans le dernier quart d'heure. Armstrong (34', 41') ne trouve pas le cadre, pas plus que Romeu (39'), alors que Perraud frappe sur de Gea après une bonne incursion depuis la gauche (43'). Un temps fort adverse loin de rassurer quand on se souvient de la fragilité de notre équipe sur les derniers matchs.

Et la sentence ne met pas longtemps à tomber, puisque deux minutes après la reprise, Soton est revenu à hauteur. Profitant d'un positionnement trop haut de Dalot, Elyounoussi trouve Che Adams seul côté gauche. Le trapu attaquant écossais ouvre parfaitement son pied pour conclure via le poteau opposé de De Gea, impuissant (47', 1-1). Comme à Burnley, les Mancuniens perdent leur avantage dès le retour du vestiaire.

Et comme à Burnley, il ne sera jamais restauré. United se procurera bien quelques actions, mais peu d'assez significatives pour faire peur à leur adversaire. Deux frappes puissantes coup sur coup de Ronaldo et Dalot sont repoussées par Forster (61'), qui s'illustre encore sur une tête de Maguire sur corner (90'+3). Loin d'être assez pour remporter un match de Premier League, quel que soit l'adversaire.

Ajoutons à cela que si certains joueurs ont apporté satisfaction (Sancho, Pogba notamment), d'autres continuent d'inquiéter. Ronaldo et Rashford, notamment, ont erré comme des âmes en peine sur la pelouse, et c'est particulièrement frustrant quand on sait que Cavani est touché à l'adducteur, que Martial est en prêt et que Greenwood n'est pas prêt de fouler à nouveau un terrain. Maguire n'a pas été entièrement à jeter, mais a été encore dépassé sur certaines interventions et aurait pu quitter la pelouse prématurément après avoir marché (involontairement) sur le mollet de Broja.

Encore une fois, ce samedi, on a eu droit à une prestation indigne d'un candidat à la prochaine Ligue des Champions, et cela se vérifie au classement puisque Manchester United reste cinquième, mais qu'Arsenal, Tottenham et Wolverhampton peuvent potentiellement passer devant en fonction de leurs prochains résultats. Décevant pour nous, mais logique.

Next

United rejoue mardi soir, soir également de Ligue des Champions ailleurs en Europe, pour rattraper le match de retard face à Brighton qui avait été reporté en décembre dernier. Le coup d'envoi aura lieu à 21:15, mardi 15 février. Retrouvez le calendrier complet ici.

Sur le forum