Manchester United 1-2 Brighton & Hove Albion : United rate son entrée

Manchester United s'incline pour son retour à la compétition face à une équipe de Brighton plus méritante. Les Mancuniens sont passés à côté de leur match.

Dimanche 7 août 2022
Premier League - J1
Manchester United
1-2
Brighton

Manchester United : De Gea, Shaw (Malacia 90'), Maguire, Martinez, Dalot, Fernandes (Garnacho 90'), McTominay (van de Beek 78'), Fred (Ronaldo 53'), Eriksen, Sancho (Elanga 90'), Rashford.

Brighton & Hove Albion : Sánchez, Veltman, Dunk, Webster, Gross, Mac Allister, Caicedo, Trossard (Lamptey 75'), March (Colwill 90'+1), Lallana (Mwepu 76'), Welbeck.

Buts : McAllister c.s.c. (68') pour Manchester United ; Gross (30', 39') pour Brighton & Hove Albion.

Première période

Pour son premier onze officiel avec Manchester United, Erik ten Hag doit se passer d'Anthony Martial, blessé, et laisse Cristiano Ronaldo sur le banc. Lisandro Martinez et Christian Eriksen sont tous deux titulaires en revanche, alors que Tyrell Malacia est remplaçant, au profit de Luke Shaw. Le reste de la composition ne présente pas vraiment de surprise et est conforme à ce que le technicien hollandais a démontré en pré-saison... si ce n'est le positionnement d'Eriksen, qu'on annonce en faux 9 en l'absence d'une alternative viable. En face, on note la présence de Danny Welbeck en pointe chez les Seagulls de Graham Potter.

Difficile de savoir s'il y a un lien de cause à effet avec ce système et cette composition expérimentaux, mais les Red Devils ont toutes les peines du monde à rentrer dans leur match et à prendre le contrôle face à une équipe de Brighton sérieuse et appliquée. Les Seagulls font le dos rond pendant que les Mancuniens monopolisent le ballon sans savoir quoi en faire, dans un scénario ô combien ressemblant à ceux des dernières saisons. Et lorsqu'une belle opportunité se présente, Bruno Fernandes ne peut faire mieux qu'envoyer le cuir dans les nuages depuis le point de penalty, plein axe, pas attaqué (10').

Les minutes filent, la possession s'équilibre, les erreurs techniques des locaux se multiplient et nombreux sont les joueurs en rouge qui paraissent perdus sur la pelouse d'Old Trafford. Ce qui devait arriver arrive logiquement et Brighton prend l'avantage à la demi-heure de jeu. Welbeck s'échappe à gauche, et son centre en retrait file jusqu'au second poteau où Pascal Gross croise bien sa frappe pour ouvrir le score (30', 0-1). L'Allemand se permet même le luxe de doubler la mise moins de dix minutes plus tard sur une action d'école de nos adversaires, une belle remontée de balle à gauche, un renversement du jeu qui voit la frappe de March repoussée par de Gea, et c'est encore Gross qui exécute la sentence en lucarne, hors de portée de notre gardien (39', 0-2).

Le tout sous les yeux d'Avram Glazer en tribunes, et alors qu'environ un millier de supporters mancuniens a manifesté avant la rencontre son hostilité envers les propriétaires américains. Décidément, ce week-end d'ouverture de la saison ne se profile pas exactement comme prévu jusqu'ici.

Seconde période

Le second acte semble reparti sur les mêmes bases avec un centre de Trossard qui trouve Welbeck, lequel n'ajuste pas sa tête (48'). Heureusement, les Mancuniens vont petit à petit colmater les brèches et tenir Brighton à distance de leur but, sans malheureusement trouver la solution à une animation offensive clairement déficiente. Fernandes, Eriksen, Rashford, Sancho ont tous paru complètement absents de cette partie, dans des proportions plus ou moins marquées selon les joueurs. Sans être flamboyant, United se procure quelques demi-opportunités, mais c'est bien trop insuffisant pour trouver la faille face à une équipe de Brighton déterminée à tenir.

L'entrée de Cristiano Ronaldo à la place de Fred ne sert pas de dynamiteur, mais le Portugais est quand même impliqué dans ce qui sera sans aucun doute notre plus grosse occasion de la rencontre. Lancé à droite, il trouve Marcus Rashford seul plein axe au point de penalty, mais l'Anglais tire sur Robert Sanchez sorti à sa rencontre (60'). L'attaquant anglais n'est pas plus en réussite dans la foulée lorsque sa reprise du gauche au second poteau s'envole sur un centre de Bruno Fernandes (65'). A force de pousser, United réduit tout de même l'écart, mais a besoin d'un énorme coup de main adverse pour cela : un coup franc depuis la gauche est très mal géré par Sanchez, et lui et Alexis McAllister s'emmêlent les pinceaux, conduisant à un but contre son camp du second (69', 1-2).

Dépourvu de tout tranchant offensif, Manchester United essaie de pousser, mais ne met absolument pas en difficulté une formation de Brighton qui n'a même pas besoin de forcer son talent pour passer la ligne d'arrivée en vainqueur. Les changements très tardifs de ten Hag, avec les entrées de Malacia, Elanga et Garnacho, ne laissent pas beaucoup de temps aux nouveaux entrants pour essayer de mettre leur patte sur le match. C'est donc fort logiquement que la première du coach néerlandais à Manchester se solde par un échec, qui est au passage la première victoire de l'histoire de Brighton à Old Trafford. L'important étant probablement de savoir désormais quelle sera la réaction mancunienne, que ce soit sur le terrain ou en coulisses.

Prochain match dans six jours

Le match de la deuxième journée verra Manchester United se déplacer à Brentford, avec un coup d'envoi à 18:30, samedi 13 août. Retrouvez le calendrier complet de la saison 2022-2023 de Manchester United ici.

Sur le forum