Manchester United 3-1 Arsenal : quatre à la suite !

Manchester United enchaîne une quatrième victoire consécutive en Premier League en battant le leader Arsenal à Old Trafford, et remonte à la cinquième place au classement.

Dimanche 4 septembre 2022
Premier League - J6
Manchester United
3-1
Arsenal

Manchester United : De Gea, Malacia, Martinez (Maguire 80'), Varane, Dalot, Eriksen, McTominay, Fernandes, Sancho (Fred 67'), Antony (Ronaldo 58'), Rashford (Casemiro 80').

Arsenal : Ramsdale, White (Tomiyasu 80'), Saliba, Magalhães, Zinchenko (Nketiah 74'), Sambi Lokonga (Vieira 74'), Xhaka, Saka, Ødegaard (Smith Rowe 74'), Martinelli, Jesus.

Buts : Antony (35'), Rashford (66', 75') pour Manchester United ; Saka (60') pour Arsenal.

Première période

Comment mieux démarrer sa carrière à Manchester United que par un but pour sa première apparition ? Difficile de faire mieux. C'est ce qu'a fait Antony pour ses premières minutes avec le maillot mancunien sur ses épaules, en ouvrant le score à dix minutes de la pause. Le Brésilien était le seul changement opéré par Erik ten Hag dans le onze de départ par rapport à celui qui a gagné à Leicester jeudi, et cette nouvelle victoire conforte le technicien néerlandais dans ses choix.

Les Mancuniens ont bien débuté dans ce match, avec notamment Diogo Dalot au coeur de l'action, lancé à gauche d'abord avant de voir son centre repoussé (2'), puis en relais après une incursion d'Antony à droite pour trouver Christian Eriksen avec un centre au second poteau, la volée du Danois manquant malheureusement le cadre (8'). Mais c'est bien Arsenal qui semble faire basculer le match en premier, contre le cours du jeu, lorsque la passe tranchante d'Odegaard trouve la course de Martinelli qui termine au-dessus de David de Gea (11'). Petit problème, le milieu des Gunners avait commis une faute sur Eriksen à la récupération, ce qui mène à l'annulation, sévère pour eux, logique pour nous, de cette ouverture du score.

La dynamique est cependant inversée et ce sont désormais les Londoniens qui poussent. Les Red Devils peinent à sortir de leur moitié de terrain et multiplient les attaques par les couloirs. Saka, Martinelli et Gabriel Jesus donnent bien du fil à retordre à la défense locale, proche du craquage en quelques occasions, comme sur un centre d'Odegaard que reprend Martinelli de la tête de près, provoquant un arrêt réflexe de de Gea (32').

C'est donc peut-être contre le cours du jeu à nouveau que la faille est trouvée, cette fois dans l'autre sens. Comme souvent, c'est sur une attaque rapide que Manchester United prend de l'avance, les relais sont fluides entre Bruno Fernandes, Jadon Sancho et Marcus Rashford de la gauche vers l'axe du terrain, et l'attaquant anglais fixe bien deux adversaires pour décaler Antony dans l'intervalle à droite. L'ancien de l'Ajax ouvre parfaitement son pied pour aller trouver le petit filet opposé et ainsi faire chavirer Old Trafford (35', 1-0).

Piqués au vif, les Londoniens tentent de se remettre immédiatement, mais la combinaison Odegaard - Saka sur coup franc ne surprend pas de Gea (38'). Le même Saka enlève trop sa tentative suivante et la mi-temps est sifflée sur un score favorable à United.

Seconde période

Auteurs d'un début parfait, les joueurs de Mikel Arteta ont bien l'intention de faire basculer le match, alors que ceux d'Erik ten Hag paraissent restés au vestiaire à la reprise. Les opportunités sont à sens unique et les supporters présents dans les travées retiennent leur souffle en de multiples reprises, comme lorsque coup sur coup, Martin Odegaard dévisse sa frappe en position optimale sur un centre de Gabriel Jesus, puis que la frappe de Bukayo Saka dans un angle fermé passe devant la ligne de but (52').

A force de subir, United concède malheureusement une égalisation logique, qui récompense les efforts d'Arsenal dans cette partie. Le ballon est perdu de façon évitable au centre du terrain, la défense est prise à revers avec un Varane trop haut. Une nouvelle passe laser d'Odegaard vers Jesus est contrée in extremis par Dalot, mais Saka a suivi et finit en embuscade (60', 1-1).

On se dit alors qu'on va vers une dernière demi-heure tendue, qui pourrait aller dans le sens de n'importe laquelle des deux équipes. ten Hag a fait entrer son joker Cristiano Ronaldo à la place d'Antony juste avant l'égalisation, mais c'est un autre Portugais qui s'illustre pour redonner de la joie aux Red Devils présents au stade ou devant leur télévision. Sur un ballon bien ressorti par la défense, Bruno Fernandes, en une inspiration, ouvre l'arrière-garde adverse d'une passe lumineuse de l'extérieur du pied droit qui lance Marcus Rashford au face-à-face avec Ramsdale. Le numéro 10 temporise et croise sa frappe qui va se loger au ras du poteau (2-1, 66').

Arsenal a pris un gros coup sur la tête et ne s'en relèvera pas. ten Hag blinde le milieu dans la foulée avec l'entrée de Fred à la place de Jadon Sancho. Le Brésilien est immédiatement en action en participant au gros pressing imposé par notre secteur offensif sur Ramsdale, gagnant le cuir sur une relance hasardeuse de ce dernier pour servir Bruno dans un trou énorme, mais le gardien anglais se reprend bien pour éviter la Bérézina aux siens (68'). Sans conséquence, car le second but de Rashford, sur une action une nouvelle fois initiée par Bruno Fernandes et relayée cette fois par Eriksen, forge un break définitif (75', 3-1). Les timides tentatives adverses pour réduire l'écart dans le dernier quart d'heure n'y changent rien.

Manchester United s'impose donc pour la quatrième fois d'affilée en championnat, un fait d'autant plus remarquable que cette série comporte tout de même les scalps de Liverpool et Arsenal. Seule formation à avoir pris douze points sur cette période, Manchester United peut envisager la suite avec plus d'optimisme. Place à l'Europe pour le moment, avant la prochaine journée à Crystal Palace, théâtre d'une défaite sans gloire en mai dernier. Espérons simplement qu'Erik ten Hag a prévu de faire tourner, car quelques joueurs ont montré des signes de fatigue pas étonnants au vu de leur temps de jeu récent.

Prochain match dans quatre jours

Manchester United va lancer sa campagne européenne en recevant la Real Sociedad à Old Trafford jeudi 8 septembre. Le coup d'envoi sera donné à 21 heures. Retrouvez le calendrier complet de la saison 2022-2023 de Manchester United ici.

Sur le forum