Report : Arsenal 3 United 0

2057 fois


Manchester United a vécu un début de match cauchemardesque à Arsenal et a été puni par trois buts en vingt minutes, inscrits par Alexis Sanchez (6e et 20e) et Mesut Özil (7e). Sèchement battus par les Gunners, les Red Devils abandonnent la tête de la Barclays Premier League aux voisins de City.

 

Totalement dépassé et rapidement mené de deux, puis trois buts, United s'est ressaisi en seconde période, mais il était trop tard. Les Red Devils quittent le nord de Londres avec une sévère défaite.

Pour ce choc, Louis van Gaal procédait à seulement deux changements par rapport au onze victorieux 2-1 de Wolfsburg en Champions League cette semaine, Antonio Valencia étant remplacé par Ashley Young (aligné sur l’aile gauche de la défense, Matteo Darmian repassant à droite), tandis que Michael Carrick, à nouveau sur pied, suppléait Morgan Schneiderlin dans l’entrejeu.

United se montrait emprunté en début de match. Les Gunners en profitaient en démarrant pied au plancher et ne tardaient pas à ouvrir le score puisque, dès la 6e minute, Mesut Özil débordait sur le côté droit de la surface et centrait pour Alexis Sanchez, qui marquait au premier poteau d’une magnifique talonnade.

Cueillis à froid, les Red Devils étaient littéralement douchés dans la minute suivante, lorsque Theo Walcott pénétrait dans la surface, cette fois-ci côté gauche, et décalait Özil, passeur devenu buteur d'un plat du pied qui laissait David De Gea sans réaction (7e).

Sonné, United avait bien du mal à réagir et, au contraire, ce sont des Gunners euphoriques qui triplaient la mise par l’intermédiaire d’un Sanchez déchaîné, lequel se débarrassait de Matteo Darmian à l’entrée de la surface de réparation avant d’envoyer un boulet de canon en pleine lucarne (20e).

Cinq minutes plus tard, Santi Cazorla se jouait de Bastian Schweinsteiger à 25 mètres avant d’armer une frappe qui passait à côté. Les Red Devils étaient en grande difficulté en cette première période, où seul Anthony Martial semblait assez en jambes pour sonner la révolte.

Arsenal, de son côté, continuait à attaquer, à l’image de cette occasion d’Aaron Ramsey (34e) ou du tir trop croisé de Walcott (39e).

Martial se procurait la grosse occasion mancunienne de la première période : sur un bon centre à ras de terre de Darmian, il contrôlait en pivot mais butait sur un Petr Cech sorti à bon escient (44e).

 

STATISTIQUES À LA MI-TEMPS
Possession : Arsenal 47 % United 53 %
Tirs : Arsenal 7 United 2
Tirs cadrés : Arsenal 3 United 2
Corners : Arsenal 2 United 2

 

Louis van Gaal tentait de régénérer son équipe à la pause en faisant entrer Antonio Valencia (pour Darmian) et Marouane Fellaini (pour Memphis Depay). Les Red Devils reprenaient mieux et Young tentait sa chance de 20 mètres, mais Cech captait. À l’autre bout du terrain, Özil s’y reprenait à deux fois sur un coup franc, détourné en corner par le mur (53e).

Les contres londoniens s’avéraient menaçants, mais United dominait la seconde période. Sur un corner mal dégagé à l’heure de jeu, Wayne Rooney tentait un tir que Cech détournait malgré un rebond vicieux.

À la 68e minute, sur une passe de Carrick dans la surface, Juan Mata et Rooney s’effaçaient pour laisser le ballon à Schweinsteiger mais l’Allemand, sans doute surpris de se retrouver en si bonne position, réalisait un contrôle trop long et Cech intervenait dans ses pieds.

Cinq minutes plus tard, Özil n’était pas loin de s’offrir lui aussi un doublé sur un centre de Nacho Monreal, mais De Gea, heureusement bien placé, pouvait se saisir du ballon.

En fin de partie, Alex Oxlade-Chamberlain, entré en jeu, amorçait un contre et centrait pour Olivier Giroud, lui aussi remplaçant au coup d'envoi. Mais, comme Özil un peu plus tôt, l'attaquant français tirait directement sur De Gea (86e).

Dans le temps additionnel, ce même Oxlade-Chamberlain, parti en contre, voyait sa balle piquée rebondir sur la barre. Mais United repartait d'Arsenal avec un goût amer dans la bouche, cette sévère défaite face au rival londonien offrant la première place du classement aux voisins honnis de City.

 

STATISTIQUES DU MATCH
Possession : Arsenal 38 % United 62 %
Tirs : Arsenal 11 United 9
Tirs cadrés : Arsenal 5 United 5
Corners : Arsenal 3 United 6

Source(s) : ManUtd.com