Les Red Devils, sans être brillants, ont réussi à s’extirper du piège de Turf Moor, s’imposant sur la plus fine des marges (1-0).

Aussi bien José Mourinho que Sean Dyche avaient décidé de faire confiance aux mêmes acteurs que lors de leurs dernières sorties, à l’exception d’un. United alignait l’équipe victorieuse 3-0 de Stoke lundi soir, à l’exception de Luke Shaw, remplacé par Ashley Young. Burnley, surprenants septièmes du championnat, présentaient les joueurs défaits à Crystal Palace samedi dernier, sauf Sam Vokes remplacé par Barnes.

Burnley : Pope, Bardsley, Tarkowski, Mee, Taylor, Cork, Defour, Gudmundsson, Hendrick, Arfield, Barnes. Sur le banc : Lowton, Nkoudou, Westwood, Wells, Lindegaard, Long, Vokes.

Man Utd : De Gea, Valencia, Jones, Smalling, Young, Pogba, Matic, Mata, Lingard, Martial, Lukaku. Sur le banc : Rojo, Rashford, Romero, Ander Herrera, Shaw, Fellaini, McTominay.

Les Red Devils, en gris ce samedi, comme le temps au-dessus du stade de Turf Moor, ont réalisé une première période sérieuse, mais sans se procurer de vraie occasion de faire plier Nick Pope, le gardien des Clarets. Sous les yeux de Sir Alex Ferguson et Sir Bobby Charlton, tous deux en tribunes, les Mancuniens étaient contenus par une formation de Burnley particulièrement accrocheuse et engagée.

Les occasions ont été peu nombreuses : sur un corner à la 29e minute, la tête de Ben Mee aurait dû connaître meilleur sort, mais le défenseur des locaux ne put faire mieux que l’expédier au-dessus du cadre. A la 42e minute, Ashley Young se procura la meilleure occasion mancunienne de la première période, après être passé entre deux défenseurs dans son couloir gauche, mais sa frappe enroulée dans un angle fermé passa à côté, de peu.

0-0 à la pause, et avec les mêmes 22 hommes présents sur le pré après le break, l’équipe de Burnley pouvait de plus en plus croire à ses chances au fur et à mesure que le sablier égrenait les secondes. Mais à la 54e minute, les Red Devils prirent l’avantage. Après un excellent travail de Lukaku côté droit pour garder le ballon entre trois joueurs et trouver Martial à gauche, le Français, à l’entrée de la surface, envoya une frappe puissante sous la barre transversale de Nick Pope, impuissant (1-0).

3 minutes plus tard, Burnley passa près de l’égalisation. Après une faute de Mata plein axe à 20 mètres des cages, le coup franc travaillé de Gudmundsson vint s’écraser sur la transversale de De Gea. Les Clarets n’abandonnaient pas l’espoir de revenir, avec un bon mouvement à la 70e minute qui provoqua la panique dans la surface de Manchester United, mais personne ne coupa le centre fuyant de Bardsley dans les six mètres.

Bien que dominateurs, les Mancuniens peinaient à faire le break, la faute à de mauvais choix dans les 20 derniers mètres. Sur un contre très bien mené, Pogba, notamment, décidait de tenter sa chance en solo et se voyait contré par Ben Mee, alors que Martial et Lukaku, démarqués, auraient représenté de bien meilleurs choix. Burnley continuait à se montrer présent, mais pas réellement dangereux, De Gea n’étant que peu inquiété finalement.

A la 88e minute, Anthony Martial sollicita bien Nick Pope d’une frappe puissante du gauche, mais le portier adverse repoussa. Les Mancuniens ont frustré dans les dernières minutes par une incapacité marquante à prendre les bonnes décisions pour tuer le match, manquant de tranchant et de vivacité dans leurs choix, et permettant ainsi à Burnley d’espérer revenir dans les 5 minutes d’arrêts de jeu prononcées par l’arbitre.

Heureusement, les Clarets ne surent pas capitaliser sur leurs temps les plus forts, les visiteurs parvenant toujours, parfois difficilement, à s’en sortir. Trois points bienvenus pour reprendre un peu d’air sur Chelsea, vainqueur sur la pelouse de Brighton dans le premier match de cette journée de Premier League (4-0).

 

Pour leur prochain match, les Red Devils se déplacent sur la pelouse de Yeovil Town, 21èmes de League Two (4e division) pour le compte du 4e tour de la FA Cup, vendredi 26 à 20h55. Le prochain rendez-vous en championnat est un rendez-vous important : United se déplace à Tottenham mercredi 31 à 21h.