Bournemouth AFC 0 Manchester United 2 : de retour aux affaires

2340 fois


United prend trois points importants dans la course à la seconde place, et se remet en confiance avec la demi-finale de Cup de ce week-end.

Bournemouth AFC 0-2 Manchester United
Premier League, 35e journée
Mercredi 18 avril 2018

Buts :

  • Chris Smalling (28e, passe de Jesse Lingard)
  • Romelu Lukaku (70e, passe de Paul Pogba)

L'essentiel

José Mourinho aligne une équipe inédite. Darmian et Shaw sont titulaires sur les côtés de la défense, Fellaini et Herrera au milieu, aux côtés de Pogba, et l'attaque est composée de Martial, Rashford et Lingard. Lukaku démarre sur le banc, comme Sanchez ou Matic.

Aucune équipe ne cadre pendant les 20 premières minutes. Bournemouth se procure les premières occasions, mais sans mettre David de Gea réellement en danger. United manque de précision dans le dernier tiers du terrain, notamment sur les centres.

Rashford se crée notre première vraie occasion à la 27e, et sur le corner qui suit, Smalling convertit finalement la passe au ras du sol de Lingard (1-0).

Romelu Lukaku double le score à 20 minutes du terme alors que les Cherries faisaient état de leurs velléités de retour au score, notamment via un engagement beaucoup plus important et une plus grande présence physique (2-0).

Les compos

Bournemouth AFC : Begovic, Francis, S Cook, Aké, Daniels, Fraser, L Cook, Surman, Ibe, King, Wilson. Banc : Boruc, Gosling, Pugh, Arter, Defoe, Mousset, Simpson.

Manchester United : de Gea, Darmian, Smalling, Jones, Shaw, Fellaini, Herrera, Pogba, Lingard, Rashford, Martial. Banc : Bailly, Sánchez, R Lukaku, Blind, Young, Matic, Castro Pereira.

Arbitre : M. Graham Scott.

Première période

José Mourinho avait prévenu : l'équipe que nous allions voir ce soir allait être différente de celles déjà vues cette saison, et les joueurs sur la pelouse doivent gagner leur place pour la demi-finale de Cup du week-end face à Tottenham. Une chance pour des joueurs moins utilisés récemment, et ils sont nombreux : Darmian, Shaw, Fellaini, Herrera, Martial et Rashford sont tous titulaires. David de Gea, tout juste auréolé de son titre de meilleur gardien de PL, porte le brassard de capitaine.

Les dix premières minutes se déroulent assez tranquillement, les deux équipes se jaugeant au milieu du pré, mais Bournemouth prend les choses en main à la 10e avec deux offensives bien menées en une minute. Sur la première, Callum Wilson, à la limite du hors-jeu, semble prendre le meilleur sur Phil Jones et se diriger vers De Gea, mais le défenseur anglais revient bien et accompagne la sortie du ballon. Quelques secondes plus tard, le danger se précise lorsque le même Wilson est parfaitement lancé sur la gauche avec un espace digne de Central Park autour de lui. Il temporise et remet en retrait à Jordan Ibe, dont la frappe du droit aux 16 mètres passe à droite du cadre de De Gea.

Les Red Devils tardent à réagir, ne parvenant pas à prendre le dessus sur la défense adverse, malgré la vitesse et la technique de leur trio offensif et le physique d'un Fellaini très haut sur le terrain. Les passes dans les 25 derniers mètres manquent malheureusement de précision, notamment lors des incursions depuis les couloirs, d'où les centres sont le plus souvent envoyés au ras du sol, et contrés avant même le premier poteau. La stat tombe : après 20 minutes, aucun tir cadré. De Gea et Begovic peuvent partir en vacances. Ou presque.

A la 27e, Marcus Rashford illumine enfin notre soirée sur une action individuelle : à 40 mètres du but adverse, il va tacler proprement un Nathan Aké pas assez prompt à relancer le long de la ligne de touche, récupère la balle et fonce vers le but adverse. Avec de l'espace devant lui et ne voyant aucun coéquipier démarqué, il tente la frappe en force et Begovic a toutes les peines du monde à dévier en corner.

Ce sera le point de départ de l'ouverture du score, puisque les Red Devils marquent une minute après sur un très bon mouvement collectif consécutif au corner ainsi obtenu. Pogba et Lingard combinent côté droit. Le dernier cité trouve Herrera dans l'axe à 20 mètres et prend la profondeur dans le dos de la défense, ce qui permet à l'Espagnol, déjà auteur d'une passe décisive de la poitrine magnifique contre City, de le retrouver d'une passe tout aussi somptueuse entre 5 joueurs. L'Anglais peut alors trouver aux six mètres Chris Smalling, monté pour le corner, qui finit en tachant dans le but vide (1-0, 28e). Le tout sous les yeux d'un José Mourinho remarquablement immobile.

Les Cherries réagissent assez vite, mais sans inquiéter le meilleur gardien du championnat, en deux occasions. Un premier centre tendu est bien capté par l'Espagnol, qui n'eut ensuite aucun mal à capter la frappe molle de Ryan Fraser sur l'action suivante. Les Red Devils sont mieux dans leur match cela dit, Rashford manquant de trouver Lingard d'un centre passant un poil au-dessus de son compatriote, et Martial voyant une frappe du gauche passer juste à ras du poteau à la 33e après un bon service de Pogba.

On file tranquillement vers la mi-temps lorsque les Cherries, sortis de nulle part, tentent de revenir avant la pause. Nathan Aké parvient à remonter le cuir dans notre tiers de terrain après plusieurs contres, s'en voit dépossédé mais la balle parvient miraculeusement à Joshua King, dont la frappe puissante du droit est repoussée difficilement par De Gea (44e). Un ultime centre très dangereux depuis la gauche est renvoyé rageusement par Fellaini à 3 mètres de sa ligne de but, et M. Scott renvoie tout le monde au vestiaire.

Mi-temps : Bournemouth AFC 0-1 Manchester United.

Seconde période

Les deux équipes repartent avec les mêmes joueurs après la pause, et United met rapidement la pression sur ses hôtes, mais le centre de Martial depuis l'aile gauche après un bon débordement est repoussé par la défense adverse. Le Français tente ensuite sa chance en solo à la 48e mais sa frappe est contrée deux fois et ne peut prendre à revers Begovic. La domination est pour les Red Devils, tout de blanc vêtus, en ces premiers instants post-break, tandis que les Cherries peinent à sortir de leur moitié de terrain.

Sur une de leurs rares offensives, les locaux se mobilisent comme un seul homme pour demander à M. Scott un penalty pourtant peu évident. Sur un centre tendu depuis la gauche, Callum Wilson se retrouve au sol, d'après lui (et l'ensemble du stade) après une poussette dans son dos de Luke Shaw. L'arbitre de la rencontre ne bronche pas, et il faut admettre qu'un penalty sifflé sur cette action aurait semblé assez sévère.

Ce fait de jeu eut le mérite de remotiver nos adversaires, bien plus présents d'un coup dans notre moitié de terrain et mettant une pression de tous les instants sur notre défense. Les Cherries haussaient également le ton d'un cran dans l'engagement, comme le prouve cette faute de Lewis Cook sur Pogba parti en contre, sanctionné d'un jaune logique, ou cette intervention très physique de Wilson sur Smalling, à deux doigts d'arracher le short de notre défenseur-buteur. C'est le moment que choisit Mourinho pour lancer Lukaku à la place de Lingard, peut-être pour renforcer physiquement son dispositif. Un dispositif qui aura à batailler jusqu'au bout contre une équipe de Bournemouth qui ne lâchera rien, tout comme Phil Jones, auteur d'un tacle décisif sur Wilson à la 64e.

Les 25 dernières minutes promettent donc d'être intéressantes, même s'il faut espérer ne subir aucune blessure, ce qui n'est pas forcément gagné vu la semelle de Surman sur Herrera à la 67e. Et pour ne pas bouder notre plaisir, Romelu Lukaku, quelques minutes après son entrée, double notre avance à la 70e. Parti de sa moitié de terrain, Pogba avale les mètres avec ses longues enjambées, fixe l'opposition et lance le Belge à la limite du hors-jeu, lequel tacle le ballon hors de portée de Begovic (2-0, 70e).

"Wemberley! Wemberley! We're the famous Man United and we're going to Wemberley!" Dans l'esprit des supporters mancuniens ayant fait le déplacement, autant dire que l'affaire est pliée et que les esprits sont désormais ailleurs. Matic et Blind sont désormais sur le terrain, tandis que Herrera et Pogba sont partis se reposer. Nous concernant, l'enjeu est désormais de protéger une clean sheet de plus qui permettrait à De Gea de se rapprocher de son premier Golden Glove, la récompense pour le gardien le plus souvent invaincu en championnat sur une saison. Avec en bonus, la possibilité d'assister au superbe airball de Daley Blind, bien trouvé sur le côté gauche de la surface par Martial. Une action qui a du rappeler de bons souvenirs à tous les footeux du dimanche.

Au final, mission accomplie : un but par mi-temps, une clean sheet, du temps de jeu pour certains joueurs qui ont montré qu'ils étaient méritants à quelques jours de l'avant-dernière marche vers notre dernière chance de trophée cette saison. Un match sérieux, engagé, agréable à regarder. Clairement beaucoup mieux que la contre-performance face à WBA de dimanche, et espérons-le, un tremplin vers une performance encore meilleure contre les Spurs dans 3 jours.

Score final : Bournemouth AFC 0-2 Manchester United.

A bientôt!

Pour notre prochain match, nous irons à Wembley défier Tottenham dans le cadre des demi-finales de la FA Cup. Le coup d'envoi sera donné à 18h15, heure française. Le match sera diffusé sur beIN Sports 2. L'autre demi-finale, le lendemain à 16h, verra s'affronter Chelsea et Southampton (coup d'envoi 16h heure française).

Source(s) : Image : BBC Sport