Avec la présence en demi-finales de la France, de la Belgique et de l'Angleterre, Manchester United continue de voir ses stars rayonner en Russie, avec sept représentants dans le dernier carré.

Retrouvez ici notre preview de la compétition.

Retrouvez ici la première partie, rédigée après la première journée.

Retrouvez ici la seconde partie, rédigée après la fin de la phase de poules.

Retrouvez ici la troisième partie, rédigée après les huitièmes de finale.

Les scores des Red Devils (quarts de finale)

DateHeureMatchJoueurs
Vendredi 6 juillet 16h Uruguay 0-2 France Pogba
Vendredi 6 juillet 20h Brésil 1-2 Belgique Fred, Lukaku, Fellaini
Samedi 7 juillet 16h Suède 0-2 Angleterre Lingard, Young, Rashford, Jones, Lindelöf

Les prochains matchs des Red Devils

DateHeureMatchJoueurs
Mardi 10 juillet 20h France - Belgique Pogba, Fellaini, Lukaku
Mercredi 11 juillet 20h Angleterre - Croatie Lingard, Young, Rashford, Jones

Le compte-rendu de sélection

Uruguay 0-2 France : Pogba, un peu d'ombre et beaucoup de lumière

Dans un match fermé, où les deux formations se sont rendues coup pour coup, c'est la France qui a triomphé d'un Uruguay bien trop orphelin de son goleador Edinson Cavani. Deux buts signés Varane et Griezmann ont eu raison des espoirs des Sud-Américains de part et d'autre de la pause, sur les deux seules frappes cadrées des Bleus dans la rencontre.

Aligné aux côtés de N'Golo Kanté et Corentin Tolisso au coeur du système français, Paul Pogba a alterné, comme souvent, l'excellent et l'évitable. Si sa qualité technique n'est plus à prouver, il peut également avoir tendance à surjouer et à perdre des ballons qui auraient pu être distribués plus rapidement. S'il sait faire preuve de calme dans des situations inextricables pour d'autres, il peut également perdre son sang-froid bêtement, au risque de passer à deux doigts d'un jaune synonyme de suspension pour la demi-finale, après un attroupement lancé par une roulade d'anthologie de Mbappé. Mais au final, s'il a connu une entame de match difficile, il a admirablement bien mené le jeu français vers la qualification, et se retrouve au départ du but de Griezmann.

Pogba sera toujours Pogba, et on sera toujours plus exigeants avec lui qu'avec d'autres. 

La note de Pogba au Player Rater BBC Sport : 6,51 / 10.

Le prochain match de la France : contre la Belgique, mardi 10 juillet à 20 heures (heure française).

Brésil 1-2 Belgique : Lukaku et Fellaini au coeur de l'exploit

Quarts de finalistes en 2014, éliminés par l'Argentine de Higuain (1-0), les Diables Rouges affrontaient un autre géant de la zone AmSud pour valider leur ticket pour le dernier carré. Et pas le plus simple, puisqu'il s'agissait du Brésil, quintuple vainqueur du trophée mondial et annoncé parmi les favoris de cette mouture 2018.

Mais l'équipe belge a brillé de mille feux vendredi soir. Avec Marouane Fellaini et Romelu Lukaku titulaires dans une équipe au très fort accent anglais (neuf titulaires sur onze jouent en Premier League!), les Belges ont parfaitement maîtrisé leur adversaire du soir défensivement, et ont su profiter de leurs forces dans le jeu aérien et les contres. Fernandinho, contre son camp, a ouvert le score sur corner pour la Belgique, avant que Kevin de Bruyne, d'une frappe laser imparable pour Alisson, ne double la mise après un travail phénoménal de Lukaku qui venait de remonter le ballon sur 50 mètres, entre quatre joueurs. La Belgique a souffert en fin de match, notamment après la réduction du score de Renato Augusto, mais n'a pas rompu, pouvant compter sur un Thibaut Courtois impeccable de bout en bout.

Que dire de Lukaku et Fellaini? Tout simplement que comme le reste de leur équipe, ils ont été excellents d'un bout à l'autre de la rencontre. Certes, il y a eu des hauts et de bas : Lukaku a parfois été un peu seul pour conserver et remonter le cuir dans la moitié de terrain adverse, et a pu manquer de lucidité. Fellaini n'est pas un monstre de technique et de rapidité comme peuvent l'être KDB ou Hazard. Mais nos deux joueurs, comme l'ensemble des joueurs belges, ont rendu une copie exemplaire en tant qu'équipe, une copie qui fera sans aucun doute plaisir à tous les supporters de Manchester United qui ont regardé la rencontre en se disant qu'ils peuvent être fiers de compter ces deux compétiteurs dans l'effectif la saison prochaine.

Profitons-en pour dire au revoir à Fred, éliminé avec le Brésil sans avoir joué une seule minute de compétition...

La note de Lukaku au Player Rater BBC Sport : 8,13 / 10.

La note de Fellaini au Player Rater BBC Sport : 7,56 / 10.

Le prochain match de la Belgique : contre la France, mardi 10 juillet à 20 heures (heure française).

Suède 0-2 Angleterre : les Three Lions dans la continuité

Les Anglais, qui semblaient bénéficier d'une moitié de tableau plus simple que celle de la Belgique ou de la France, ont su se défaire de la Suède dans leur quête d'un premier titre mondial depuis 1966. Avec Jesse Lingard et Ashley Young titulaires, les Anglais ont disposé de Suédois assez peu dangereux offensivement, grâce à des buts signés Harry Maguire et Dele Alli.

Et dans ce quart de finale, les quatre Red Devils présents dans le bataillon anglais en Russie ont continué sur la lancée qui est la leur, individuellement parlant. Phil Jones n'a ainsi pas joué la moindre minute de la partie, sa présence n'ayant été mise à contribution jusqu'ici que lors du troisième match de la phase de poules, et la défaite face à la Belgique (0-1). Marcus Rashford, comme à chaque fois (sauf contre la Belgique), a du se satisfaire des miettes, entrant à la 91e minute pour les arrêts de jeu. Sa plus belle action de la rencontre se sera donc résumée à faire le tour des joueurs suédois pour les réconforter, avant de finir lui-même en pleurs sous le coup de l'émotion. On espère vraiment qu'il aura la chance de briller d'ici la fin du tournoi.

Comme depuis le début du tournoi, Young et Lingard ont de leur côté été beaucoup mieux lotis. Les deux joueurs mancuniens ont joué 90 minutes, et leur contribution aura été importante dans la qualification des Three Lions. Notre latéral gauche semble remonter le temps, rendant une copie défensive très solide du haut de ses 32 ans, en plus d'être très précieux dans le jeu offensif de sa sélection, notamment sur les centres dans le jeu et les coups francs indirects. Jesse Lingard, quant à lui, se sera peut-être moins montré que Sterling ou Alli, mais il a délivré une passe décisive vers le dernier cité pour le but du break, ce qui n'est pas négligeable.

Côté suédois, comme l'ensemble de son équipe, Victor Lindelöf n'aura jamais réellement paru être en mesure de pouvoir représenter un défi à la hauteur des Three Lions. Un quart de finale de Coupe du Monde est déjà une belle réussite pour la sélection suédoise, dans le groupe de l'Allemagne et du Mexique. Notre défenseur central ne s'est pas particulièrement illustré, sans se ridiculiser pour autant.

La note de Lindelöf au Player Rater BBC Sport : 4,75 / 10.

La note de Young au Player Rater BBC Sport : 6,52 / 10.

La note de Lingard au Player Rater BBC Sport : 6,94 / 10.

La note de Rashford au Player Rater BBC Sport : 6,18 / 10.

Le prochain match de l'Angleterre : contre la Croatie, mercredi 11 juillet à 20 heures (heure française).

Quels Red Devils vous ont le plus impressionné? Et surtout, qui ira en finale? Venez discuter avec des passionnés sur notre forum!