Norwich City 0-1 Manchester United : la victoire dans la douleur

Match Reports

Manchester United a eu toutes les peines du monde à battre le dernier de la Premier League à Carrow Road. Trois points bienvenus cependant dans la course à l'Europe.

Sam. 11 déc. 2021 - 18:30
Premier League - 16e journée

Norwich City : Krul, Aarons, Hanley (Sorensen 21'), Kabak, Giannoulis, Rupp (Lees Melou 76'), Gilmour, McLean, Płacheta (Cantwell 70'), Pukki, Sargent.

Manchester United : De Gea, Telles, Lindelöf (Bailly 74'), Maguire, Dalot, Fernandes (van de Beek 88'), McTominay, Fred, Sancho (Greenwood 67'), Ronaldo, Rashford.

Buts : Ronaldo (75' s.p.) pour Manchester United.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Norwich résiste à un United décevant

Norwich a beau être la lanterne rouge de la Premier League, Norwich a beau être diminué par des cas de COVID, Norwich ne s'est pas laissé marcher dessus dans cette première période, face à un Manchester United qui peine à trouver son rythme.

Les Mancuniens n'ont pas été prolixes en occasions de but, même s'ils se sont procuré la meilleure d'entre elles. Sur un coup franc obtenu à 18 mètres côté droit, Alex Telles voit sa frappe déviée fracasser la transversale de Tim Krul (15').

United est bloqué, sans solution. En face, Norwich construit mais s'emmêle chaque fois dans le dernier geste. Teemu Pukku, trouvé dans les six mètres après un bon centre de Placheta depuis la droite relayé par Rupp, manque son contrôle (29'). Un slalom de Rupp un peu plus tard ne profite pas à son avant-centre alors que la défense rouge semblait hors de position (40').

Peu de choses à se mettre sous la dent donc pour les visiteurs. Il y a bien des opportunités dans le dernier quart d'heure, comme une passe parfaite de McTominay dans la profondeur pour servir Ronaldo, mais le Portugais temporise et trouve Krul sur sa frappe du gauche (37'). Une ultime tête vicieuse de Maguire juste avant le break ne trompe pas le portier néerlandais, vigilant (45').

De façon générale, le quatuor offensif Ronaldo - Rashford - Sancho - Fernandes a déçu, et le score vierge à la pause est complètement logique. Tout reste donc à faire.

L'essentiel est assuré

Les Canaries refusent de fermer le jeu et sont les premiers en action dans la deuxième partie du match. Clairement, côté Red Devil, on ne s'est pas encore réveillé. Le premier quart d'heure est extrêmement laborieux et ne donne lieu à aucune opportunité franche en notre faveur, alors que Norwich pousse pour ouvrir la marque.

Placheta élimine trop facilement Maguire dans la surface, mais son pointu du gauche ne pose pas de souci à de Gea (47'). Peu avant l'heure de jeu, Pukki, malheureux jusque-là, passe près de trouver la faille avec une frappe en pivot que de Gea sort de sa lucarne (56'). Sur un corner trois minutes plus tard, la tête contrée de Sorensen accroche le dessus de la barre de l'Espagnol (59').

Si les débats se rééquilibrent un peu dans la foulée, avec une frappe de Rashford qui passe tout près du cadre (61'), c'est encore largement insuffisant pour faire vaciller Norwich. Il faut un coup du sort pour enfin modifier le tableau d'affichage, et ce sera un penalty sifflé pour une prise de catch d'Aarons sur Ronaldo en pleine surface, sur un centre de McTominay depuis la droite. Face au spécialiste Tim Krul, le Portugais transforme au ras du poteau (75', 0-1).

Cela ne sonne pas le glas des ambitions adverses pour autant. Un centre depuis la droite, une belle tête de Lees-Melou, et de Gea doit s'employer avec une très belle horizontale sur sa droite (77'). Deux frappes sèches coup sur coup de Gilmour, contré in extremis par Dalot puis par Bailly, font passer des sueurs froides dans la défense (81'). Les Red Devils ne paraissent pas du tout en maîtrise du sujet et laissent le ballon aux Canaries qui y croient encore.

Ronaldo manque le but du break en reprenant au-dessus une passe (légèrement dans son dos) de Rashford alors qu'il est à l'entrée des six mètres (86'), mais c'est heureusement sans conséquence. Manchester United s'impose sur la plus petite des marges pour remonter temporairement à la cinquième place, à égalité de points avec West Ham (quatrième) qui n'a pas encore joué, mais encore très loin du podium. Trois points bienvenus, quoi qu'il arrive.

Next

Manchester United a un nouveau déplacement en milieu de semaine avec une rencontre à Brentford dans trois jours, également en Premier League. Coup d'envoi mardi 14 décembre à 20h30. Retrouvez le calendrier complet ici.


Sur le forum