Manchester United 1-1 Middlesbrough (7-8 t.a.b.) : à trop tendre le bâton...

Bien trop imprécis pendant 120 minutes, les Mancuniens se sont fait surprendre par Middlesbrough au troisième tour de la FA Cup.

Ven. 4 févr. 2022 - 21:00
FA Cup - 4e tour
Manchester United
1
Middlesbrough
1
7 t.a.b. 8

Manchester United : Henderson, Shaw, Varane (Jones 91'), Maguire, Dalot, Pogba (Elanga 82'), Fernandes, McTominay, Sancho (Mata 100'), Rashford (Fred 82'), Ronaldo.

Middlesbrough : Lumley, Dijksteel, Fry, McNair, Jones, Crooks (Payero 79'), Howson, Tavernier, Taylor (Peltier 91'), Šporar (Connolly 91'), Balogun (Watmore 62').

Buts : Sancho (25') pour Manchester United ; Crooks (64') pour Middlesbrough.

⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Ca s'annonçait plutôt bien

La première période est à sens unique au niveau des occasions (14 tirs à 1 pour United, dont 6 cadrés), face à une équipe de Middlesbrough pas forcément déméritante, mais pas au niveau d'un Manchester United de bonne facture ce vendredi soir. Et il ne fallait pas être en retard, puisque après moins de deux minutes de jeu, Jadon Sancho se faisait plaisir avec un lob à 20 mètres après une erreur du gardien adverse, mais voyait sa tentative finir malheureusement sur la barre (2').

On a eu droit à un football intéressant sur ce premier acte, de belles combinaisons (six joueurs impliqués sur un mouvement rapide qui finit sur un retourné de Ronaldo sur Lumley, 6'), des gestes de classe, et aussi de l'intensité. Boro avait dit qu'ils ne viendraient pas en touristes, et cela se ressent dans leur pressing et leurs interventions, heureusement égalés par ceux des Red Devils.

Les Mancuniens ont une occasion énorme d'ouvrir le score sur penalty après une intervention complètement ratée de Jones sur Pogba, mais fait rare, Cristiano Ronaldo manque complètement son penalty, qui passe à gauche du cadre (20'). Bruno Fernandes n'est pas plus inspiré lorsqu'il est parfaitement servi au-dessus de la défense par Diogo Dalot, sa reprise de volée difficile passant loin au-dessus du cadre (23').

Le doute n'a heureusement pas vraiment le temps de s'installer, avec l'ouverture du score de Sancho dans la foulée. Lancé par Bruno à gauche, l'Anglais semble s'enfermer mais sa frappe du gauche déviée trompe Lumley (25', 1-0).

Pour gagner, il faut marquer

United aurait pu mener plus largement que sur ce score étriqué à la pause, mais l'adresse n'a pas été au rendez-vous (Ronaldo 29', 33'), mis à part sur un but de Rashford refusé pour une position de hors-jeu (31'). Dans l'ensemble, une première mi-temps agréable à regarder, malgré le déchet dans la finition.

Malheureusement, ce problème d'imprécision ne va pas se résoudre en seconde période, et va même jouer un sale tour à United. Marcus Rashford (53') et Ronaldo (54') rivalisent dans l'exercice de la frappe hors cadre, le premier servi par Sancho aux six mètres qui finit au-dessus, alors que la frappe tendue du second au point de penalty rase le poteau gauche de Lumley.

United ne plie pas la rencontre et cela vient les hanter peu après l'heure de jeu. Une première alerte sur une frappe de Crooks, bien arrêtée par Dean Henderson, le premier tir cadré des visiteurs dans cette partie, n'a pas suffi à resserrer les rangs (57'). Trop haute peut-être, la défense rouge se fait surprendre lorsque Watmore est lancé côté gauche, se permet un beau contrôle de la main et adresse un centre en cloche vers Crooks qui termine en taclant (63', 1-1). Malgré le VAR, le but est validé.

L'art de se mettre en difficulté

Les Mancuniens ont beau pousser, impossible d'arriver à quoi que ce soit sans faire preuve d'un peu plus de réalisme. Une nouvelle erreur de Lumley, un "dégagement" plein axe à ras de terre, profite à Bruno Fernandes mais le Portugais, à l'entrée de la surface, trouve le poteau alors que Boro tentait désespérément de survivre (72'). Et quand le cadre est enfin trouvé, la puissance n'est pas là, comme sur une ultime tête d'Anthony Elanga sur un centre de Fred qui est captée sans problème (90'+1).

Direction la prolongation donc, avec l'entrée de Phil Jones pour Raphaël Varane auteur d'un excellent match jusque-là. Et pas grand-chose à se mettre sous la dent pendant les 25 premières minutes de celle-ci. Middlesbrough passe même à deux doigts de forcer la décision en prolongation, sans un Henderson vigilant pour un arrêt réflexe sur une déviation vicieuse de Connolly (115').

Les tirs au but résolvent finalement cette situation. Boro frappe en premier. Après un score nul à 5-5 à l'issue des dix premiers tirs (Mata, Maguire, Fred, Ronaldo, Bruno côté mancunien), on passe à la mort subite. 6-6, 7-7... et finalement 8-7 pour Boro, score final lorsqu'Elanga expédie sa frappe bien au-dessus de la barre transversale. La FA Cup, c'est terminé.

Next

Retour à la Premier League mardi 8 février avec un déplacement à Turf Moor, l'enceinte de Burnley. Coup d'envoi à 21:00. Retrouvez le calendrier complet ici.

Sur le forum