La Coupe du Monde 2018 a rendu son verdict, et Paul Pogba en est un des heureux vainqueurs. La Belgique de Lukaku et Fellaini termine troisième.

Retrouvez ici notre preview de la compétition.

Retrouvez ici la première partie, rédigée après la première journée.

Retrouvez ici la seconde partie, rédigée après la fin de la phase de poules.

Retrouvez ici la troisième partie, rédigée après les huitièmes de finale.

Retrouvez ici la quatrième partie, rédigée après les quarts de finale.

Retrouvez ici la cinquième partie, rédigée après les demi-finales.

Les scores des Red Devils

DateHeureMatchJoueurs
Samedi 14 juillet 16h Belgique 2-0 Angleterre Fellaini, Lukaku, Lingard, Young, Rashford, Jones
Dimanche 15 juillet 17h France 4-2 Croatie Pogba

Le compte-rendu de sélection

France 4-2 Croatie : Pogba décroche l'étoile

C'est pour le plus grand bonheur des supporters français, et donc aussi celui de beaucoup de lecteurs de Manchester Devils, que l'Equipe de France a soulevé son second titre mondial ce dimanche, en venant à bout d'une Croatie brillante 4 buts à 2.

On savait que le stade Luzhniki, théâtre de notre dernière victoire en Ligue des Champions en 2008, souriait à Manchester United. Il a donc également souri à Paul Pogba, qui n'était pas de cette épopée victorieuse, mais a soulevé à Moscou le trophée le plus convoité de la planète. Grâce à des buts de Mandzukic (c.s.c.), Griezmann (s.p.), Pogba et Mbappé, les Bleus ont pris un avantage définitif sur une sélection croate qui était pourtant revenue à 1-1 par l'intermédiaire d'Ivan Perisic. Le but de Mandzukic à 20 minutes du terme sur une erreur étonnante de Hugo Lloris n'a rien changé.

Comme depuis le début du tournoi, on a eu le droit à un Paul Pogba tout en sobriété et en pragmatisme. On le disait déjà après les demi-finales : exit les trois dribbles inutiles qui ralentissent le jeu, exit les attitudes où Paul se pose tour à tour en provocateur puis en victime, exit aussi les coupes de cheveux tout en graphisme et en couleurs. Est-ce que c'est mieux? Est-ce que c'est frustrant? Là n'est pas la question : Pogba aura fait taire ses critiques qui le trouvaient bien trop immature pour délivrer de telles prestations sur la scène qui attire le plus les regards. Et avec un but en finale, sur une action initiée par une magnifique passe de sa création vers Mbappé et conclue d'un plat du pied gauche hors de portée de Subasic, il a posé la cerise, ou devrait-on dire l'étoile, sur le gâteau.

Le naturel a repris le dessus pendant les célébrations : les dabs, les signes enjoignant aux critiques de se taire, ou la petite pique vers la présentatrice de TF1 Anne-Claire Coudray qui n'avait rien demandé. Mais qu'importe, Pogba a bien mérité qu'on le laisse tranquille pendant quelques jours. Il sera déjà suffisamment surveillé à la reprise de l'entraînement avec Manchester United, chacun attendant qu'il répète ses performances majuscules du Mondial avec les Red Devils. Si tel pouvait être le cas, ce serait, là encore, pour notre plus grand bonheur.

La note de Pogba au Player Rater BBC Sport : 6,68 / 10.

Belgique 2-0 Angleterre : les Belges montent sur le podium

Dans le match pour la troisième place qui opposait les perdants malheureux des demi-finales, la Belgique et l'Angleterre se retrouvaient pour un remake de leur match de la phase de poules. Déjà victorieux quelques semaines auparavant, les Diables Rouges l'ont de nouveau emporté, 2-0 cette fois-ci, sur des buts de Thomas Meunier et Eden Hazard.

Romelu Lukaku et Marouane Fellaini montent donc tous les deux sur le podium, même si le second cité, qui a joué tous les matchs à élimination directe de sa sélection jusque-là, a été laissé au repos. Romelu Lukaku n'a pas marqué, et n'inquiète donc pas Harry Kane au classement des buteurs de la compétition, mais a été à l'origine du premier but, sa superbe passe en profondeur vers Nacer Chadli mettant en difficulté l'arrière-garde anglaise, pas plus en réussite sur la transmission du milieu belge vers Meunier dans l'axe. Comme contre la France, notre numéro 9 n'a pas croulé sous les occasions de se mettre en valeur. Il a cependant été un peu plus en vue que face aux Bleus, match lors duquel il avait complètement disparu de la circulation.

Belges et Anglais peuvent être fiers de leurs parcours respectifs, et les seconds n'auront pas beaucoup de regrets quant à cette troisième place tant la Belgique leur a été supérieure. Ashley Young, très sollicité tout au long du tournoi, n'aura pas participé à cette dernière rencontre, au contraire de Phil Jones, peu utilisé jusque là et titulaire samedi. Le défenseur anglais a livré une partie assez solide, sauf sur le second but signé Hazard où il a été complètement dépassé par la technique et la vitesse de son vis-à-vis. Avant cela, Gareth Southgate, dont la formation était déjà menée 0-1, avait choisi de faire entrer en jeu Jesse Lingard et Marcus Rashford à la pause, histoire de donner de l'élan à son équipe. Mais cela n'a pas suffi. Si nos deux jeunes joueurs ont montré de bonnes choses, ils sont restés muets et ont du se résoudre à laisser filer la médaille de bronze.

La note de Lukaku au Player Rater BBC Sport : 5,73 / 10.

La note de Jones au Player Rater BBC Sport : 4,05 / 10.

La note de Lingard au Player Rater BBC Sport : 5,28 / 10.

La note de Rashford au Player Rater BBC Sport : 5,17 / 10.

Que retiendrez-vous de cette Coupe du Monde? Des performances de Paul Pogba? Venez discuter avec des passionnés sur notre forum!